Brad Pitt cherche du récon­fort auprès du père d’An­ge­lina Jolie, elle est furieuse

           Depuis l’an­nonce de son divorce avec Ange­lina Jolie, ce n’est pas la joie pour Brad Pitt. L’ac­teur aurait cher­ché du récon­fort auprès de John Voight, le père d’An­gie. Un rappro­che­ment qui ne plaît pas du tout à celle-ci.Brad Pitt n’est certai­ne­ment pas au meilleur de sa forme en ce moment : Ange­lina Jolie, avec qui il était depuis 12 ans – et marié depuis 2 – a demandé le divorce, ainsi que la garde exclu­sive de leurs six enfants, le mois dernier. L’ac­trice de 41 ans, qui a dit qu’il avait un problème avec l’al­cool et la marijuana, se serait même entou­rée des meilleurs avocats et d’une foule de conseillers pour « détruire » l’ac­teur.Hier, on vous appre­nait que la star de Fight Club n’avait pas pu revoir son fils aîné, Maddox, lors d’une réunion de famille plani­fiée, plus de deux semaines après l’an­nonce du divorce. En effet, l’ado­les­cent n’au­rait pas digéré le compor­te­ment de Brad lors d’une alter­ca­tion entre eux sur un jet privé et se serait rangé du côté de sa mère. Pire : il ne se consi­dé­re­rait plus comme son fils.Selon Us Weekly, Brady aurait cher­ché du récon­fort auprès de Jon Voight, le père d’An­ge­lina Jolie, qu’il connaît depuis 2005. Bien qu’An­gie ne soit pas en bons termes avec celui-ci (il arrive fréquem­ment qu’elle arrête de lui parler pendant de longues périodes), Brad a gardé contact avec Voight. « Brad a dit à son père que ce qu’il aime chez elle c’est combien elle est passion­née et extrême. C’est ce qui l’a attiré », a révélé une source au maga­zine.

source : Voici youtube

Malaise : le père d’Angelina Jolie va voter pour Donald Trump !

           "Il est la réponse à nos problèmes" assure Jon Voight. L’acteur américain de 77 ans en est persuadé : "Il faut se ranger derrière Donald Trump", dans un communiqué publié par Breitbart News. Une prise de position très publique qui semble bien loin des idées de sa célèbre fille, Angelina Jolie. Celle qui se décrit comme indépendante, est mariée à Brad Pitt, déjà engagée du côté des Démocrates aux précédents élections présidentielles américaines."Nous autres Américains avons toujours fait parti de la vie de Donald Trump depuis des années. Moi, Jon Voight, je peux le dire, sans hésitations, que Donald est marrant, joueur, et plein de couleurs, et surtout, il est honnête". C’est dans ces termes que le papa d’Angelina Jolie est entré en campagne cette semaine, à quelques mois du scrutin présidentiel américain.En 2016, les citoyens de son pays devront trouver un successeur à Barack Obama, et du côté Républicain, le milliardaire Donald Trump continue de prendre du gallon. Et, tourné en ridicule, dans les talk shows populaires de son pays mais aussi en France, le businessman qui se rêve politicien a pourtant de nombreux fans.Ils sont comme Jon Voight convaincus qu’il "ramènera la prospérité" outre-Atlantique. Courageux et patriote, l’homme fort de la droite "ne nous abandonnera pas" lance l’acteur de Macadam Cowboy. Et pour cause, justifie-t-il : Trump n’est pas l’homme d’un parti.C’est pourquoi, le porte-parole improvisé appelle ses fans à soutenir son champion, et à se battre pour que ce vote "sauve la nation".Un discours publié dans Breitbart News qui devrait donner des sueurs froides à son actrice de fille, Angelina Jolie. L’héroïne de Tomb Raider a beau ne pas avoir officiellement d’étiquette en politique , cette ambassadrice de bonne volonté de l’ONU n’entretient pas les meilleurs rapports avec le candidat, sur un plan plus personnel. En effet, habitué à donner son avis sur de nombreux sujets , ce dernier n’a pas manqué de critiquer la star de cinéma, jugeant qu’elle n’était pas jolie. Un comble.

source: Public  youtube

Angelina Jolie : son père veut être dans son prochain film !

           C’est ça quand on est issue d’une famille de cinéphiles ! Le papa est venu chercher sa fille de 39 ans pour lui proposer une collaboration sur un prochain film.Malgré leur relation tendue, Jon Voight reconnait le talent de sa fille, Angelina Jolie. Le réalisateur s’est dit « choqué » de constater que la réalisatrice de « Invincible » (2014) ait été « snobée » lors de la dernière cérémonie des Oscars, a révélé l’acteur de 76 ans au Daily Mail récemment. « En regardant son film ‘Invincible’, j’ai été submergé par le don de réalisatrice qu’elle a reçu de Dieu », a reconnu Jon Voight lors de la remise de prix au Costume Designers Guild Awards le 17 février dernier.Malgré ce soutien récent, Angelina Jolie n’a jamais vraiment pardonné à son père d’avoir divorcé de sa mère quand elle n’avait qu’un an. En froid avec la vedette de « Macadam Cowboy » (1969) depuis 2001, sa fille de 39 ans a toujours essayé de l’éviter. Ils se sont presque réconciliés en 2011 lors de la sortie du premier film de la réalisatrice, « Au Pays du Sang et du Miel », grâce auxs efforts de Brad Pitt pour les rapprocher.La seule fois où Jon Voight et Angelina Jolie se sont retrouvés sur un tournage, c’était pour le premier « Lara Croft : Tomb Raider », pour lequel l’actrice a usé de son influence afin d’obtenir le rôle pour son père.

source : Nina People youtube

Le père d'Angelina Jolie fou de Brad Pitt : "C'est un mec merveilleux que j'adore"

             Il a beau ne pas avoir été mis au courant du mariage entre Angelina Jolie, sa fille, et Brad Pitt, et encore moins convié à la cérémonie, Jon Voight ne semble pas prendre mal les choses. Au contraire.Pas invité, mais pas rancunier ! Jon Voight, le papa d'Angelina Jolie, a confié jeudi qu'il n'était pas au courant du mariage entre sa fille et Brad Pitt. Mais l'acteur ne s'est pas agacé de cet oubli, bien au contraire. Après avoir félicité indirectement sa fille en parlant de "bonne nouvelle", Jon Voight clame aujourd'hui à quel point il aime celui qui, désormais, est son beau-fils.C'est lors d'une interview téléphonique accordée à Good Morning Britain que Jon Voight a laissé éclater sa joie : "Je suis vraiment très heureux de pouvoir désormais l'appeler mon beau-fils. C'est un gars merveilleux que j'adore". Il a également ajouté : "Vous savez quoi, ils sont super heureux. Les enfants ont vraiment du vivre un moment magique durant le mariage. Chacun avait une tâche à accomplir, ça devait être une belle fête, je suis très heureux pour eux". Pendant des années, Angelina Jolie et son père ne s'étaient pas adressé la parole. En effet, la star de Maléfique lui reprochait ses infidélités incessantes envers sa mère, Micheline, désormais décédée. De plus, Jon Voight ne cessait de raconter partout dans la presse que sa fille était mentalement dérangée. Ils se sont réconciliés en 2010.

source : Closer youtube

Angelina Jolie : Son père Jon Voight s'en prend à Barack Obama qui "n'aime pas Israël"

         Le père d'Angelina Jolie, Jon Voight, n'est pas seulement un acteur, c'est aussi un homme engagé et fervent défenseur de l'état d'Israël. L'homme de 76 ans s'en est pris hier au Président des Etats-Unis, Barack Obama, qui selon lui "n'aime pas Israël".Angelina Jolie et son père, l'acteur Jon Voight, n'ont jamais été vraiment proches. La star n'avait d'ailleurs même pas souhaité la présence de son père lors de son mariage avec Brad Pitt. Jon Voight de son côté rêve de tourner sous la direction de sa fille. Ainsi, il y a quelques semaines il déclarait : "Peut-être que si je lance l'idée assez fort, elle dira : "Oh, je pense à Jon Voight pour l'un de mes films."" Alors que l'actrice Angelina Jolie est très engagée dans l'humanitaire notamment en tant qu'ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), son père, Jon Voight n'hésite pas lui non plus à faire entendre son avis sur des sujets de politique internationale. L'acteur de 76 ans est un fervent défenseur de l'état d'Israël et s'exprime régulièrement sur le conflit israelo-palestinien, et la politique mené par Barack Obama à ce sujet."Je vous implore tous de comprendre la vérité"
        Il y a quelques mois, en plein conflit israelo-palestinien Javier Bardem, sa femme Penelope Cruz et d'autres personnalités espagnoles, signent une lettre ouverte intitulée Génocide, et dans laquelle ils demandent à la communauté européenne de mettre fin aux bombardements à Gaza. Jon Voight s'était alors aussitôt attaqué violemment aux deux acteurs qui ont selui participer à l'incitation à "l'antisémitisme à travers le monde"."Vous avez pu devenir célèbres et gagner beaucoup d'argent parce que vous êtes dans un pays démocratique : les Etats-Unis. Vous pensez que vous auriez eu le même succès en Iran, en Syrie ou au Liban ? Vous aviez là une grande responsabilité, celle d'utiliser votre célébrité pour faire le bien. A la place, vous avez préféré diffamer Israël, le seul pays démocratique et de bonne volonté au Moyen-Orient" déclarait-il notamment en s'adressant à Penelope Cruz et Javier Bardem.Hier, s'est à Barack Obama que s'est attaqué Jon Voight dans une vidéo qu'il a adressé au site Just Jared, comme un message urgent à Israël. "Bonjour, je suis Jon Voight. J’aime Israël. Je veux voir israël survivre et ne pas être dépassé par les hommes fous de ce monde. Le Président Obama n’aime pas Israël. Son but est de contrôler Israël. De cette façon, il peut être ami avec tous les ennemis d’Israël. Il ne veut pas que Benjamin Netanyahu gagne les prochaines élections. L’Amérique n’est plus la même depuis sa présidence. Je vous implore tous de comprendre la vérité"

source : Non stop people youtube

Jon Voight défend Angelina Jolie "Elle méritait d'être nommée aux Oscars !"

          Jon Voight regrette de ne pas voir sa fille Angelina Jolie nommée pour son dernier film «Invincible» aux Oscars 2015. Une déception rapportée par le site américain «Vulture» après une soirée organisée pour les Grammy Awards, ce 8 février, événement auquel l'acteur était convié.Alors qu'Angelina Jolie aurait été vexée d'avoir été snobée lors des Golden Globes du 11 janvier, c'est aujourd'hui son père, Jon Voight, qui prend sa défense. À quelques jours de la cérémonie des Oscars 2015, qui se tiendra le 22 février à Los Angeles, l'acteur de 76 ans regrette en effet de ne pas voir sa fille parmi les nommés de la catégorie «meilleur réalisateur» pour son film «Invincible», selon le site américain «Vulture».C'est lors d'une soirée organisée avant les Grammy Awards par le producteur Clive Davis, ce 8 février à Beverly Hills, qu'il a ainsi confié : «J'aurais bien aimé qu'elle le soit [nominée], parce que je pense qu'elle le mérite. Je trouve qu'elle a fait un travail extraordinaire, vraiment extraordinaire à la réalisation, et même si ce n'était pas ma fille, je dirais «Je veux travailler pour elle». Elle sait très bien diriger les acteurs... Le rythme du film, la taille du film. Elle a accompli des trucs incroyablement difficiles».Même si le long métrage de l'épouse de Brad Pitt a été nommé dans les catégories de «meilleure photographie», «meilleur montage sonore» et «meilleur mixage sonore», c'est aux côtés des réalisateurs Wes Anderson, Richard Linklater, Alejandro González Iñárritu, Morten Tyldum et Bennett Miller que le comédien de la série «Ray Donovan» aurait préféré retrouver sa célèbre fille. Il n'est d'ailleurs pas le seul à saluer le travail d'Angie puisque Jennifer Aniston avait également encensé «Invicible» le 16 janvier dernier au micro de «Entertainment Tonight». Si la jeune mère de famille ne repartira pas avec la prestigieuse statuette dorée cette année, elle peut malgré tout compter sur le soutien de son père.

source : Paris Match youtube

Israel : le père d’Angelina Jolie veut des excuses !

       Le père d’Angelina Jolie secoue et veut des excuses ! Il dénonce un antisémitisme de la part de certains acteurs.Les stars comme Dontmiss.fr l’a rapporté prennent de plus en plus souvent position dans le dramatique conflit Israélo-palestinien. Et le père d’Angelina Jolie vient de publier une tribune très remarquée dans The Hollywood Reporter et Variety.Il s’en prend notamment à Penélope Cruz et Javier Bardem qui ont dénoncé un génocide de la part d’Israël  : « Vous devriez baisser la tête de honte ! Mon nom est Jon Voight et je suis plus que furieux. Je suis dégoûté que des gens comme Penélope Cruz et Javier Bardem puissent pousser à l’antisémitisme partout dans le monde et n’aient pas conscience des dégâts qu’ils ont causés (…) Vous devriez présenter vos excuses pour ce que vous avez fait et demander pardon au peuple d’Israël qui souffre»John Voight est  connu pour être un ultra-conservateur.
      Penélope Cruz et Javier Bardem avaient dénoncé l’action de l’armée israélienne à Gaza, depuis le 8 juillet dernier qualifiant l’opération «Bordure protectrice» de «génocide des Palestiniens. »Pénelope Cruz avait précisé il y a quelques jours après sa lettre ouverte : « Je ne veux pas être mal comprise sur ce sujet important. Je ne suis pas une experte de la situation et je suis consciente de sa complexité. Mon unique souhait en signant cette lettre groupée est l’espoir qu’il y ait la paix en Israël et à Gaza. J’ai bon espoir que toutes les parties puissent convenir d’un cessez-le feu et qu’il n’y ait pas d’autres victimes innocentes des deux côtés de la frontière ».De son côté, Javier avait indiqué : « Alors que j’étais critique quant à la réponse militaire israélienne, j’ai beaucoup de respect pour le peuple d’Israël et une profonde compassion pour leurs pertes. Je suis maintenant étiqueté par certains comme antisémite, ce qui est l’antithèse de ce que nous sommes en tant qu’êtres humains. Nous détestons l’antisémitisme autant que nous détestons les conséquences horribles et douloureuses de la guerre ».

source : Don' t miss youtube
Joomla templates by a4joomla