Angelina Jolie passait des tests de drogue sur le tournage de "Tomb Raider"

         Confidences à propos d'une jeune femme controversée et des craintes d'un studio que sa réputation inquiétait.Angelina Jolie avait 24 ans lorsqu'elle a été embauchée sur Lara Croft : Tomb Raider, le film qui a changé sa vie et fait de cette jeune femme complexe une véritable star hollywoodienne. Pour ce qui restera l'un des rôles de sa vie, elle a dû bousculer ses habitudes et faire des concessions.Dans un extrait d'une biographie à paraître à propos de la productrice Sherry Lansing – la première femme à diriger un studio hollywoodien et la femme du réalisateur William Friedkin –, on apprend que la jeune comédienne américaine traînait derrière elle une "réputation sombre" et sulfureuse. En outre, Jane Fonda et Jon Voight, le père d'Angie, avait averti Lansing de sa fragilité. Le réalisateur Simon West avait eu connaissance de son "passif" : son goût pour les drogues, sa relation passionnelle et controversée avec Billy Bob Thornton, ses liens tortueux avec son frère... Autant d'éléments qui ont freiné le metteur en scène dans son désir de la recruter. La productrice l'a donc envoyé sur le tournage d'Original Sin à Mexico, où il a rencontré cette jeune star montante qui a alors montré une motivation sans borne. "Elle disait : 'Écoutez, je veux le faire, mais je connais ma réputation, et je ferais n'importe pour vous prouver que je suis digne de ce rôle. Je vais être fiable, je veux venir et je vais travailler dur. (...) Je m'en moque si le studio veut me faire passer des tests de drogues chaque jour'", peut-on lire dans cet extrait révélé par The Hollywood Reporter qui cite les propos de Simon West. Quelques jours plus tard, Sherry Lansing a rencontré Angie à son tour : "Elle était d'une beauté, intelligente et forte."

 source : Pure People youtube

Angelina Jolie va interpréter sa mère au cinéma

            Un film sur sa maman produit par Brad Pitt.Quelques jours après l’annonce de l’ablation de ses seins en prévention d’un cancer, on vient d’apprendre que l’actrice américaine Angelina Jolie interprétera le rôle de sa mère, Marcheline Bertrand, dans un biopic consacré à sa vie, et produit par Brad Pitt.«Ma mère a combattu le cancer pendant presque 10 ans et est morte à 56 ans. Elle a tenu assez longtemps pour connaître le premier de ses petits-enfants et le tenir dans ses bras. Mais mes autres enfants n'auront jamais la chance de la connaître et de savoir combien elle était aimante et douce». C’est avec ce témoignage qu’Angelina Jolie a annoncé au monde entier, la semaine dernière, qu’elle avait subi une double mastectomie préventive, pour échapper à la menace d’un cancer du sein. Un combat qu’elle a mené pour ses enfants et épaulée par Brad Pitt, qui a salué son "héroïsme".Agée de 37 ans, cette mère de six enfants a décidé de faire du cancer du sein l'un des combats de sa vie, pour elle comme pour les autres femmes. Ainsi, après avoir été applaudie par son futur mari, et compagnon depuis sept ans Brad Pitt, l’icône a confirmé qu’elle serait bien la star du prochain film produit par Plan B. La boîte de production de son cher Brad veut raconter dans ce film, la vie de Marcheline Bertrand, mère d’Angelina, et compagne de l’acteur américain Jon Voight, décédée en 2007 des suites d’un cancer.Comme sa fille, qui court aujourd’hui le monde entier pour venir en aide aux plus démunis, Marcheline était elle investie dans l'humanitaire. En effet, celle qui partageait malheureusement le même gène défectueux BRCA1 qu’Angelina avait en son temps porté assistance aux réfugiées afghanes et lancé l’organisation Give Love Give Life pour faire avancer la recherche sur les cancers gynécologiques. Emportée par un cancer des ovaires en 2007, elle reste un modèle pour sa fille.Chez les Jolie-Pitt, la grand-mère maternelle est appelée «la maman de maman» par les petits. Avec ce film en projet, Angelina Jolie espère pouvoir «expliquer la maladie qui l'a emmenée loin de nous» à sa progéniture et faire de son cas un exemple. La semaine dernière, la star de Tomb Raider disait : «Je voulais dire aux autres femmes que la décision de subir une mastectomie n'a pas été facile. Mais je suis très heureuse de l'avoir fait». Chaque année, a-t-elle rappelé, le cancer du sein tue 458 000 personnes. L'actrice hollywoodienne doit encore subir une opération des ovaires, puisqu’elle garde une chance sur deux de développer un cancer.

source : Gala   youtube

Angelina Jolie pourrait s'offrir un second Maleficent

          Plutôt bien reçu par la critique et couronné par un petit peu plus de 758 millions de dollars au box-office, le premier Maleficent renversait l'histoire de La Belle au Bois Dormant dans une intrigue plutôt passionnante.  L'idée n'était assurément pas mauvaise et malgré son emploi du temps chargé, Angelina Jolie pourrait donc y revenir dans une suite, qui serait actuellement en cours d'écriture, d'après The Hollywood Reporter, qui explique que la scénariste Linda Woolverton est à l'œuvre en ce moment-même.Reste à savoir si l'actrice, qu'on attend du côté de l'univers monstrueux d'Universal et sur pas moins de deux films de guerre, dont un qu'elle aimerait réaliser, arrivera à se dégager du temps pour Disney !

 source : SyFantasy youtube

Angelina Jolie présente au Cambodge son film sur les Khmers rouges

           Angelina Jolie doit présenter samedi sur le site des célèbres temples d'Angkor au Cambodge son nouveau film consacré aux crimes perpétrés par le régime des khmers rouges.L'actrice et réalisatrice américaine est particulièrement attachée au Cambodge, le pays dont est originaire son fils adoptif Maddox. Le roi du Cambodge Norodom Sihamoni ainsi que des survivants du régime communiste figureront parmi les quelque 1.500 personnes invitées à l'avant-première de "D'abord ils ont tué mon père".  Ce film est une adaptation du livre éponyme de la militante des droits de l'Homme Loung Ung dans lequel elle se souvient des horreurs vécues sous le régime qui a fait deux millions de morts entre 1975 et 1979. "Le film reflète la brutalité des Khmers rouges", a affirmé à l'AFP Sin Chanchhaya, directeur du département du cinéma et de la diffusion culturelle cambodgienne. "C'est une affaire très importante pour nous. Les Cambodgiens sont très intéressés (par le film)", a-t-il ajouté.  Cette avant-première à Angkor sera suivie d'autres projections à travers le pays.  Le film sera diffusé dans sept mois sur le site de streaming Netflix. Angelina Jolie doit tenir samedi après-midi une conférence de presse sur le site archéologique d'Angkor en présence de Loung Ung.  La présence de l'actrice est particulièrement attendue. Les apparitions d'Angelina Jolie sont devenues rares depuis son divorce en septembre avec l'acteur américain Brad Pitt.

 source : L'Express youtube

Angelina Jolie dans un film sur l'Impératrice Catherine II de Russie

         Selon les informations du Hollywood Reporter, l'actrice et réalisatrice serait en pourparlers pour rejoindre l'adaptation cinématographique d'Universal Pictures de "Catherine the Great and Potemkin: The Imperial Love Affair", le livre de Simon Sebag Montefiore.Angelina Jolie pour également participer à un autre projet de la société de production américaine. Celle qui a incarné Maléfique dans le long métrage Disney réalisé par Robert Stromberg, pourrait rejoindre le casting de "The Spy Who Loved Me", un film d'espionnage basé sur l'ouvrage de Clare Mulley, paru en 2013.En attendant, Angelina Jolie prépare la réalisation d'un long métrage inspiré de "Without Blood", l'oeuvre d'Alessandro Barrico qui relate les cruautés d'une guerre sans nom. Elle produira également "The One and Only Ivan" pour Disney.

 source : La depeche youtube

Angelina Jolie et Ronaldo à Gaziantep pour une série turque

            Le tournage des extraits de la série turque intitulée « Hayat Köprüsü » (Pont de la vie) qui relate la vie d’une famille de réfugiés syriens, a été achevé à Gaziantep. La célèbre actrice Angelina Jolie ainsi que le footballeur Cristiano Ronaldo prendront part dans cette série qui devrait être diffusée sur 3 saisons.Eyup Dirlik, le réalisateur de la série, a affirmé avoir entamé le projet sous le slogan « Soit vous mourrez là-bas, soit vous vivrez ici ». Selon Dirlik, c’est une réalité dans la vie qui est ainsi transformée en série.« Nous venons de terminer le tournage des extraits. Toute l’équipe commencera à travailler fin mars. Des célébrités mondiales vont venir à Gaziantep pour contribuer au projet, dont Angelina Jolie et Cristiano Ronaldo. Jolie et Ronaldo sont des personnalités qui assurent déjà des aides. Nous sommes également en contact avec des organisations internationales d’aides qui nous ont d’ailleurs promis leur soutien au projet » a indiqué Dirlik.Perihan Savas, une des principales actrices de la série, sera aussi à Gaziantep fin mars. L’actrice a indiqué que l’équipe travaillera dur pour le tournage de la série qui retransmettra sur les écrans la vie à Gaziantep des migrants syriens et l’hospitalité de cette ville du sud-est de l’Anatolie.Mustafa Yabas, un acteur turc qui prendra part dans la série, s’est dit enthousiaste quant à ce projet.

 source : TRT youtube

Angelina Jolie amaigrie dans les 1res images de "D'abord ils ont tué mon père"

        En plein divorce, la star lève le voile sur la bande-annonce de son nouveau long métrage produit par Netflix.Saisissant. C'est le mot qui nous viendra après le visionnage des premières images de First They Killed My Father, le nouveau film d'Angelina Jolie. Réalisé, écrit et produit par la star hollywoodienne, ce long métrage chapeauté par Netflix se dévoile au détour d'une bande-annonce dans laquelle la star, visiblement amaigrie par ce qu'elle a vécu au Cambodge, apparaît pour parler du projet.Publié en 2000, D'abord ils ont tué mon père est d'abord un livre de la Cambodgienne Loung Ung. Elle y raconte son expérience sous le régime Khmer rouge, elle qui avait 5 ans lorsque Pol Pot a pris le pouvoir au Cambodge. Angelina Jolie a adapté son histoire sous la forme d'un long métrage qu'elle a jugé nécessaire, autant pour le peuple dont elle dépeint un chapitre difficile de leur histoire, que pour elle. "Le temps est venu pour notre famille de comprendre tout ce que cela signifie pour lui et pour nous", avait-elle expliqué en conférence de presse avant le tournage auquel son fils aîné Maddox (15 ans aujourd'hui), a participé. "Maddox sera sur le plateau chaque jour après l'école et impliqué en coulisses. Il est mon fils mais il est aussi le fils du Cambodge", avait-elle justifié.Dans ce premier spot télé, Angelina Jolie revient sur le tournage et ce qui l'a motivée pour relever ce défi. "Le coeur de ce film est l'histoire de Loung, c'est une histoire de guerre vue à travers le regard d'un enfant, mais c'est aussi l'histoire d'un pays", commente Angie qui a tenu à tourner avec des acteurs locaux et dans la langue khmère. "Pour faire le deuil, il faut parler, explique de son côté Rithy Panh, dans un français très juste. C'est la possibilité d'utiliser la création pour se reconstruire. Raconter, c'est aussi faire le deuil, c'est avancer."First They Killed My Father (D'abord ils ont tué mon père) n'a pour l'heure pas de date de sortie. En revanche, l'avant-première mondiale du film aura lieu le 18 février prochain à Siem Reap (Cambodge), très probablement en présence d'Angelina Jolie dont il s'agirait de la première véritable apparition publique depuis l'annonce de son divorce avec Brad Pitt.

 source : Daily mail youtube
Joomla templates by a4joomla